La cuisine anti gaspi

Catégories : Magazine


Côté geste écolo en cuisine, on vous avait déjà parlé de l’importance d’acheter ses produits en vrac pour éviter les emballages inutiles dans nos bonnes résolutions pour l’année 2020. C’est une première étape avant de se mettre aux fourneaux et de faire en sorte de ne rien gâcher. Un principe particulièrement d’actualité en ces temps de confinement. Zoom sur la cuisine anti gaspillage ou comment faire en sorte d’appliquer le précepte désormais cher aux cuisiniers du monde entier « rien ne se perd, tout se transforme ».


1. Cuisiner les restes

Le repas était trop copieux et les plats ne sont pas vides à la fin du déjeuner ? Impensable de les jeter bien entendu ! C’est plutôt le moment de faire parler sa créativité pour les réutiliser de façon gourmande dans de nouvelles recettes. C’est l’astuce anti gaspi par excellence, synonyme aussi d’économies. Des restes de viandes après une blanquette de veau ou un bœuf bourguignon ? On les réutilise dans un hachis Parmentier. Des restes de poisson à la plancha ? On s’en régale dans une brandade maison. Tous les légumes grillés n’ont pas été mangés ? On en fait un tian. Des restes de pâtes ou de riz ? Ce sera une salade composée ! Pensez également aux gratins que l’on peut interpréter de mille et une façons ou encore, les pizzas, les tartines, les sandwichs ou les légumes farcis qui permettent de réutiliser des vieux morceaux de fromages, des restes de légumes ou de viande oubliés sur les carcasses après la découpe.

Voici nos idées recettes à réinterpréter avec vos restes pour vous régaler :

Pizza au saumon à la plancha, en réutilisant du saumon cuit  – courgettes farcies – bruschetta aux aubergines – taloa basque à la plancha– pizza aux légumes du soleil et à la ricotta– aubergines à la feta– courgettes farcies au poulet – wrap au poulet et légumes du soleil


2. Réutiliser les produits abimés

Vos légumes commencent à se ramollir ? On les prépare en soupe assurer leur conservation et ne rien jeter. Vos fruits sont en train de noircir ? C’est signe qu’ils sont bien mûrs et sucrés. C’est le moment de les faire cuire ! En compote ils se suffiront à eux-mêmes et n’auront même pas besoin de sucre ou de miel ajouté. On peut aussi - vous nous voyez venir chers amateurs de plancha - les faire rôtir ! À condition qu’ils fassent encore preuve d’un peu de fermeté, sinon optez pour la première option. Pour les réussir à coup sûr, on vous livre nos secrets pour les sublimer à la plancha.

Finissez votre repas en beauté sans rien gâcher grâce à ces desserts aux fruits :

Pêches et figues rôties – poires au miel – ananas caramélisé – bananes flambées 

Par ailleurs, s’il vous reste du pain rassis, pensez à lui donner une seconde vie en le transformant en pain perdu comme dans notre recette de brioche perdue aux framboises à la plancha.


3. Ne rien jeter

On a bien trop souvent tendance à n’utiliser qu’une partie des aliments que l’on cuisine. Ainsi, on jette systématiquement les épluchures des fruits et légumes ou les têtes des poissons et des crevettes par exemple. Pourtant, ils ont tant à nous offrir. Avec ces-derniers, donnez du goût à une bisque de crustacés, avec les carcasses de vos volailles, parfumez un bouillon de légumes et faites frire les pelures des fruits et légumes pour en faire des chips maison à déguster à l’apéritif. Avec les fanes des carottes, on réalise un excellent pesto maison à étaler sur une tartine ou pour parfumer un bon plat de pâtes.

Rappelons qu’en France, on jette en moyenne près de 30 kg d’aliments par personne par an, dont 7 kg de produits emballés… Alors même en temps de confinement, évitons les stock inutiles qui finissent à la poubelle, essayons d’utiliser un maximum chaque produit en cuisine et tentons de consommer plus responsable, notamment en choisissant le plus souvent possible des produits de saison. Pour savoir quels sont ceux du printemps, on vous a préparé la liste !